La sécurité, c’est l’affaire de tous !

« Armés » d’un questionnaire précis sur la gestion des risques dans le Jura, les cadets de la sécurité du collège d’Arinthod ont « investi » la Préfecture du département et le Centre de Secours de Lons le Saunier ce mercredi 17 janvier.

Quels sont les principaux risques dans le Jura, quels sont les dispositifs mis en place pour chacun des risques naturels et technologiques, comment est gérée une situation d’urgence, quels sont les véhicules spécialisés utilisés par les pompiers, … Autant de questions auxquelles ont répondu M. Charras (Chef du SIDPC, Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles) et les pompiers de Lons le Saunier, sous la houlette du commandant Huguenet. Les notions de fréquence et de gravité des risques ont été expliquées à l’aide d’exemples concrets de gestion d’évènements et de crises survenus dans notre département.

 Les intervenants ont insisté sur l’importance d’une vigilance attentive : il ne s’agit pas seulement de croiser les données du département et celles qui remontent du terrain, mais d’adapter et d’actualiser en permanence les protocoles de gestion de crise (notamment par des exercices). La gestion de la sécurité, c’est avant tout connaître les risques pour mieux les prévenir.

Lors de la visite du COD (Centre Opérationnel Départemental   de crise de la préfecture), M. Charras a expliqué le déroulement d’une gestion de crise au niveau départemental ; il a insisté sur l’importance du partage d’informations entre les différents acteurs concernés pour gérer avec plus d’efficacité les situations de crises. Au niveau départemental, le directeur des opérations de secours est le préfet ou son représentant, au niveau de la commune c’est le maire. Mais il convient également de rappeler que la sécurité est aussi l’affaire de chacun. Chaque citoyen doit par exemple faire preuve de solidarité dans ces circonstances : des exemples d’initiatives « citoyennes » lors d’épisodes neigeux antérieurs ont été soulignés.

Les voies d’orientation pour devenir pompier ont été présentées, les professionnels ont insisté sur  l’importance d’acquérir de bonnes bases pour réussir les examens et les concours mais aussi pour envisager un déroulé de carrière ambitieux dans le monde de la sécurité : les cadets, élèves volontaires pour suivre cette formation, semblent bien partis pour réussir dans ce domaine professionnel mais aussi et surtout dans leur vie de citoyen engagé!